SSTV en VHF/UHF avec un pocket (kenwood, TYT/…) et son smartphone ou sa tablette sous Android

Bonjour,

Pour diverses activités, dont les activations ADRASEC, nous cherchions une méthode simple, économique, d’envoyer des images par exemple d’un site d’incident au véhicule PC de l’ADRASEC.

C’est durant une soirée a bricoler le RS918, un relai Alcatel UHF et divers autres petits trucs que Sébastien F4ASS, a eu l’idée de tester le logiciel open-source « SSTV Encoder » et de mon côté le logiciel payant « Droid SSTV »

Les deux logiciels sont de bon logiciel sous android.

  • SSTV encoder a l’avantage d’être gratuit, d’avoir pleins de modes a l’émission. Mais il a l’inconvénient de ne faire que l’émission.
  • Droid SSTV à l’avantage de faire de l’émission et de la réception, mais il a comme inconvénient de ne faire que cinq modes. Pour le moment.

Le but de nos tests étant de faire de l’émission uniquemen, nous allons parler que de SSTV Encoder.

L’idée est très simple, utiliser un émetteur récepteur de poche, qui a une prise micro de type jack 3.5 mm, un cordon avec de chaque coté un jack stéréo 3.5 mm et un smartphone ou tablette avec le système android.

La partie branchement

Côté branchement, c’est pas compliqué. Avec l’aide du cordon Jack <-> jack 3 mm stéréo, relier votre smartphone (via la prise micro/casque) a votre transceiver sur la prise micro. Et c’est tout, pour cette partie.

La partie logiciel

Revenons donc au logiciel de codage SSTV « SSTV Encoder« . Une fois installé, lançons le logiciel, la fenêtre suivante va apparaitre:

Commencons de la gauche pour aller vers la droite du haut de l’écran.

  • En premier lieu nous voyons le mode sélectionné (ici Robot 36)
  • Le second icône vous permet d’aller sélectionner une image parmi celles présentent sur votre smartphone/tablette
  • Le troisième, en forme d’appareil photo, vous permet de prendre une photo avec votre smartphone/tablette)
  • Le quatrième, en forme de disquette ne nous servira pas
  • Le cinquième, en forme de petite flèche sert à lancer l’émission de l’image
  • Le dernier, avec les petits points va vous servir a sélectionner le monde de transmission.

Nous allons voir comment sélectionner le mode d’émission :

  • Cliquez sur les petits point et sélectionnez le mode désiré

  • Il ne vous reste plus qu’a sélectionner le mode que vous désirez

Passer en émission

Là deux solutions s’offrent à vous :

  1. votre transceiver est équipé d’un vox.
  2. votre transceiver n’est pas équipé d’un d’un vox

 

  • Vous disposez donc d’un transceiver qui dispose d’un vox.
    • paramétrez le (là je peux rien pour vous)
    • lancez l’émission SSTV depuis votre smartphone/tablette
    • et normalement si le son de votre smartphone est assez fort votre transceiver doit transmettre l’image.
  • Votre transceiver ne dispose pas de VOX
    • passer le en émission normalement
    • et lancer l’envoi de l’image sur votre smartphone/tablette
    • ne relâcher le PTT de votre transceiver qu’une fois l’image transmise.

Bon test à vous …

Fred

F4EED/KI7QQP

Publicités
Tagged with: , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans ADRASEC, emcomm, FNRASEC, groupe OM et Association, IARU, logiciels libres, Open Source, Promotion Radioamateur, Radio (Radioamateur et Ecouteur), Radioamateur, SSTV
8 comments on “SSTV en VHF/UHF avec un pocket (kenwood, TYT/…) et son smartphone ou sa tablette sous Android
  1. […] Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici […]

  2. […] Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici […]

  3. Kryss dit :

    Excellente idée ! Merci pour cet article qui va m’inciter à tester le concept.

  4. Kryss dit :

    Premier test à l’arrache, déjà très encourageant :

  5. Pour la partie réception, vous pouvez utiliser le très bon soft Robot36… Lui aussi OpenSource… DroidSSTTV, bien que disposant des modes Tx / Rx, se limite au Scotty et Martin. Dommage, il aurait pus être l’arme ultime car ce logiciel est excellent. Ne reste plus à l’auteur de continuer sur sa lancée. Revenons aux texte de Fred, en utilisant SSTVEncoder pour l’émission et Robot36 pour la réception, il suffit d’utiliser le gestionnaire d’application pour basculer de l’un à l’autre… Enfin concernant la gestion du PTT… Tout n’est pas perdu… Une diode sur la sortie BF de l’Android suivie d’un chimique pour le retard de retombé du PTT, c’est un simple MOSFET commandé en tension qui fera divinement l’affaire, BS170 par exemple… Allez 5€ le cent… Ça va approvisionner quelques copains… Et pour les Arduinistes comme moi, il y en a déjà les pleins tiroirs 😉 Cordialement à tous et toutes – Pascal / F4CVM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s