APRN par Bob Bruninga

L’ APRN est un concept qui devrait révolutionner l’utilisation de la radio amateur pour les urgences, les événements spéciaux et le service public. Il permet aux opérateurs mobiles, portables et portatifs d’envoyer des images en direct du terrain pour une consultation en temps réel par n’importe qui, n’importe où, en utilisant N’IMPORTE QUELLE radio! Avant l’APRN, les images pouvaient être envoyées d’une station SSTV à une autre, mais dans la mesure où moins de 1% des opérateurs radioamateurs avaient une capacité SSTV, il était impossible de transmettre l’image à la personne destinataire, au VIP ou à l’agence qui en avait besoin.

Tout cela a changé au début des années 2000 avec l’avènement de SIX technologies de radioamateur, puissantes qui avaient fait la une au cours des dernières années:

  • Kenwood a introduit le portable SSTV Ken-Cam (VC-H1) pouvant envoyer / recevoir des images SSTV en 1997
  • Kenwood a lancé la radio portable APRS (TH-D7) qui peut envoyer / recevoir des messages texte en 1998
  • Le réseau APRS s’est développé pour fournir une connectivité mondiale
  • Internet peut distribuer les images SSTV partout dans le monde, tout comme l’APRS peut distribuer les titres.
  • Le concept de réseau APRN fournit aux utilisateurs une interface cohérente et fiable
  • Le premier logiciel APRN a été écrit par KB2SCS!
  • NOUVEAU DANS CETTE DÉCENNIE: TOUT PC, ordinateur portable, tablette ou téléphone intelligent peut envoyer / recevoir des images SSTV directement depuis n’importe quelle radio

Le concept APRN: Le concept APRN est simple. On prend une image en utilisant n’importe quel smartphone ou autre caméra SSTV, puis on entre le titre et tous les commentaires dans un MESSAGE à l’APRN sur leur radio APRS. Ensuite, ils se rendent à la fréquence APRN locale de leur région et envoient le paquet. Quand il a l’accusé réception du message APRS, ils activent leur application SSTV et envoient l’audio de l’image sur la même radio. Le récepteur APRN place ensuite l’image sur la page Web APRN locale, que tout le monde peut voir sur la page Web APRN. Il envoie également une annonce NOUVELLE IMAGE sur le canal APRS local afin que tous les utilisateurs APRS de la région puissent aller la voir.

ET / OU, tout autre membre d’une application SSTV peut accéder à la même fréquence locale et, avec un message APRS, demander toute image enregistrée. Ainsi, nous disposons d’échange d’images critiques en temps réel sur une fréquence radioamateur indépendante du réseau de téléphonie cellulaire – utilisable en cas d’urgence ou lorsque les réseaux sont en panne.

KEN-CAM (Kenwood VC-H1): Bien que la SSTV existe depuis au moins 50 ans, cela a toujours été un échange relativement ennuyeux d’images pré-capturées entre les shacks radioamateur. À la fin des années 90, les interfaces de caméra existaient, mais il fallait encore un ordinateur ou un autre gros appareil pour convertir l’image en SSTV. L’arrivée du Kenwood KEN-CAM (VC-H1) en 1997 (illustré à droite) a complètement changé le terrain de jeu, car le système d’images dans son intégralité tient dans une poche de chemise ou dans la paume de votre main et peut être utilisé n’importe où lorsqu’il est branché a son compagnon APRS comme celui tenue dans la main également montré ici. C’était une décennie avant que les téléphones portables commencent à ajouter des caméras. Ceci, combiné à l’acceptation générale par le public de la vidéo en mode fixe sur Internet, englobait totalement un changement de paradigme complet vers une toute nouvelle capacité d’imagerie en temps réel sur le terrain.

Les téléphones et les tablettes SMART, c’est MAINTENANT: contrairement aux années 1990, où seulement une fraction de 1% des radioamateurs disposaient d’un appareil SSTV portatif VCH1, maintenant depuis dix ans environ, presque tout le monde possède désormais un smartphone ou une tablette avec appareil photo intégré avec la bonne application, envoyez et recevez des images de n’importe où et à tout moment via le système sans fil. Mais l’importance du réseau APRN réside dans le fait qu’il va encore plus loin lorsque le téléphone cellulaire est en dehors du réseau. Ensuite, le même téléphone peut être tenu à côté d’un portatif radioamateur et, par simple couplage audio, peut envoyer et recevoir l’image via l’application SSTV.

Voici quelques exemples de téléphones intelligents SSTV que tout le monde peut utiliser:

Émissions SSTV de l’ISS: Au cours des dernières années, un émetteur SSTV est présent sur l’ISS et est activé occasionnellement pour des événements spéciaux. Ces applications SSTV peuvent toutes recevoir ces images avec plus qu’une radio FM ou un talkie-walkie. Voir SSTV de ISS et aussi la page Web en direct de HF SSTV de KO6KL (NDLR: voir aussi le VLOG de F1IVT )

APRS HT (Kenwood TH-D7) La clé de l’automatisation de l’interface PAGE WEB pour l’APRN est la disponibilité de la messagerie texte dans l’un des talkies-walkies APRS.  Ces radios, sans ordinateur, ni composants externes, permettent à un utilisateur d’envoyer un identifiant de paquet pour l’image audio SSTV transmise ultérieurement. Ce message de paquet contient un identifiant de paquet unique lisible par une machine qui comprend les éléments CALLSIGN, LOCATION, HEURE, TITRE, Direction et le champ de vision de l’image!

IDENTIFICATION DES IMAGES APRS: Le clavier du portatif APRS peut être utilisé pour saisir les caractères alphanumériques nécessaires. Le TNC intégrée les transmets ensuite. Etant donné que la radio APRS connaît également sa position, les LAT / LONG de l’image SSTV sont également automatiquement inclus! Ainsi, vous pouvez transmettre les informations QUI, QUOI, QUAND et OU nécessaires à l’automatisation complète de la page Web afin de cataloguer et d’indexer les images en temps réel de plusieurs utilisateurs distants.

RAPPORT DE POSITION: Le réseau mondial existant APRS.FI sert de système de localisation GEO-POSITION permettant à l’APRN d’indiquer OU les images ont été prises en temps réel.

RÉSEAU APRN Le réseau APRN n’est pas vraiment un réseau. Il s’agit uniquement d’une page Web qui capture les images en liaison montante et applique les informations d’identification transmises par APRS afin que les images SSTV puissent être indexées et triées par lieu, appel, heure ou événement. Ces sites APRS locaux peuvent être configurés sur n’importe quelle fréquence désignée localement dans les villes du monde entier pour que les images SSTV soient montées en liaison montante vers le nœud APRN le plus proche, qui héberge ensuite les images sous forme de pages Web. Ces réseaux locaux peuvent être aussi simples ou complexes que nécessaire pour fournir la couverture mobile nécessaire. Tout le monde peut les trouver, car ils s’identifient avec un OBJET FREQUENCE sur le canal APRS local. Quelques exemples suivent:

  • Liaison montante simplex locale – Il s’agit simplement d’une radio sur le 2 mètres sur le serveur Web qui écoute les liaisons montantes SSTV. La portée est limitée par la hauteur de l’antenne sur le site Web.
  • Relais Transpondeur – Ceci est probablement l’arrangement le plus pratique car il permet de placer un récepteur sur 2 m sur un site de réception distant élevé, puis de relier l’audio au serveur Web de la vallée. Outre une portée considérablement accrue en raison du récepteur de site élevé, ce système permet également à d’autres opérateurs SSTV de surveiller en direct les images liées au SSTV.
  • Relais Transpondeur Urbain – Cela ajoute simplement des sites de réception distants supplémentaires sur le 2 mètres qui sont tous reliés au site Web toujours sur le même canal UHF, ou plusieurs canaux UHF en fonction de la popularité du système. La page Web peut utiliser un scanner pour capturer des images sur tous les canaux de liaison transpondeur.
  • Répéteur vocal – Ceci tire simplement parti des entrées de répéteur vocal existantes sur le 2 mètres en ajoutant uniquement l’émetteur UHF de liaison transpondeur sur les sites de répéteur existants. Un circuit de mise en sourdine coupe la sortie du répéteur lorsqu’une liaison SSTV est en cours. Il est peu probable que cet arrangement présente un avantage technique, dans la mesure où il sera dans la plupart des cas politiquement inacceptable.

FRÉQUENCES: Les fréquences ne sont qu’un problème local. En règle générale, une seule fréquence est nécessaire et peut être partagée avec d’autres applications. De plus, étant donné que seuls les mobiles ou les télécommandes effectuent une liaison montante sur le canal simplex au récepteur APRN, toute fréquence simplex peut être utilisée. Le site APRN n’a pas besoin de transmettre quoi que ce soit sur le canal à l’utilisateur autre qu’un bref accusé de réception d’une seconde. Ainsi, il est compatible avec l’utilisation partagée simplex.

LE FORMAT APRN : la valeur ajoutée à SSTV par le paquet d’identification APRS ne peut pas être surestimée. Sans ces données lisibles par l’homme, l’image SSTV n’est qu’une image non identifiable. Mais avec un identifiant de paquet APRS, l’image devient alors beaucoup plus précieuse. Toutes les informations suivantes sont ajoutées à l’image avec APRS:

  • Position (LAT / LONG) à environ 60 pieds
  • L’indicatif d’origine
  • Sujet ou titre ou étiquette pour l’image
  • DIRECTION à laquelle la caméra faisait face au moment de l’image
  • Champ de vision en degrés de l’image
  • Tout commentaire supplémentaire de l’initiateur
  • L’URL WEB de la page pour l’image.

SYMBOLE APRS SSTV: Depuis 1997, l’APRS a un symbole SSTV bien défini « / T« .  Toute station qui envoie un paquet sous forme de paquet identificateur d’image SSTV doit utiliser ce symbole. Tous les champs ci-dessus sont explicites, à l’exception de DIRECTION et CHAMP DE VISION. . Il est proposé que, pour ce symbole et cette application, le champ CSE / SPD normal du paquet soit interprété non pas comme CSE / SPD, mais comme DIR / FOV. . L’utilisation de CST pour indiquer la direction de la caméra est relativement simple. Mais nous pouvons utiliser le champ SPD pour inclure la largeur du FOV en degrés. . Il n’y a aucune perte d’importance pour les champs CSE et SPD réels, car si ce paquet est utilisé pour identifier une image, CSE et SPD n’ont aucune signification dans ce contexte. Mais DIR et FOV sont très précieux. . Imaginez une carte APRS pouvant non seulement indiquer le lieu où une image a été prise, mais également la direction de la caméra et le FOV avec un WEDGE superposé!

ACCÈS GLOBAL APRN: Toutes les informations ci-dessus associées à l’image sont transmises dans le paquet initial par l’expéditeur. C’est ce que toute station de paquets APRS capturerait s’il surveillait le paquet original. . Mais la véritable valeur ajoutée par le nœud de réception APRN local réside dans l’archivage de cette image et de ces données pour une récupération en ligne par quiconque, via Internet. À cet égard, l’APRN récupère le paquet APRS d’origine de l’expéditeur, analyse les informations et, après l’archivage des données, reformate les données en un nouveau paquet APRN standard sur APRS-IS, en ajoutant « // URL … » a la fin. Cette « // URL … » est l’URL complète de l’image maintenant sauvegardée. . Ce paquet injecté dans le système Internet mondial APRS (APRS-IS) est désormais disponible partout dans le monde. . Le format OBJECT suivant est suggéré:

KB2SCS> APRN:; WB4APRnnn * DDHHMMzDDMM.mmN / DDDMM.mmWTDIR / FOV / Subject … // URL …

De sorte que l’image d’origine comporte le numéro nnn provenant de WB4APR et qu’elle a été reçue par le nœud APRN KB2SCS à DDHHMMz et injectée dans le système APRS-IS en tant qu’objet avec les champs suivants:

DDMM.mmN / DDDMM.mmWT est le symbole LAT / LONG et le symbole SSTV « / T »
DIR / FOV est la direction de la caméra et FOV est le champ de vision en degrés
Subject … est un champ libre pour décrire le titre ou l’étiquette de l’image
// URL … est l’URL du lien vers l’image
Cela rend l’image alors disponible dans le monde entier au sein du système APRS-IS par la simple référence à l’objet APRS « WB4APRnnn », puis à son adresse URL.

de WB4APR, Bob

Source : http://www.aprs.org/aprn.html

Publié dans APRN, APRS
One comment on “APRN par Bob Bruninga
  1. F4FNE dit :

    Merci pour la traduction. Je pense qu’on a beaucoup d’applications à mettre en œuvre autour de l’aprs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s